Journée de l’amitié pour les passionnées de patchwork

Quatre-vingt-cinq passionnées de patchwork se sont réunies, dans l’enceinte de la salle de La Gare, pour partager un moment de convivialité et exposer leur travail d’orfèvre. La cinquantaine d’œuvres exposées a nécessité beaucoup de travail.« Une fois par trimestre, nous nous réunissons autour d’un projet. Aujourd’hui, c’est le boutis qui est un art provençal très ancien. Une pièce de 13 cm par 15 requiert 12 h de travail »précise Chantal Leveau, déléguée de l’association départementale, qui regroupe 140 adhérents dans le Morbihan. Nathalie Pierre, responsable de la section patchwork au camp de Coëtquidan indique :« C’est une manière de jouer avec les tissus et les couleurs. Il y a des techniques modernes et d’autres plus contemporaines et traditionnelles. » 

Article issu de l'édition de Ploërmel du mercredi 15 avril 2015

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique

article__2_